Le recrutement par cooptation ou par recommandation



Inscrivez-vous ou connectez-vous pour voir le micro-cours
4:08

Résumé du micro-cours


Grégory Herbé, président-directeur général de MyJobCompany.com, vous explique dans ce micro-cours comment utiliser le recrutement par cooptation ou par recommandation à bon escient.

Aujourd’hui, pour une entreprise, un site de cooptation représente l’accès à un réseau de personnes lui permettant de soumettre un ensemble d’offres d’emploi et d’utiliser ce réseau pour recruter. Les réseaux vont ainsi diffuser les offres d’emploi auprès de leurs propres réseaux. C’est comme cela que les CV remontent auprès de la société en question.

Du côté des candidats, on parle plutôt d’un recrutement par recommandation. Il consiste à savoir identifier la personne qui sera en mesure de vous présenter à un individu décisionnaire comme un recruteur ou un directeur opérationnel. La théorie « friend of the friend » (entendez le recrutement d’un ami par un ami) soutient qu’il existe 5 relations entre la personne qui souhaite postuler et celle qui recrute. Aujourd’hui, les réseaux sociaux comme LinkedIn, Facebook… ont réduit ce nombre de 5 à 3. Ainsi, les réseaux étant plus denses, on arrive plus facilement à atteindre un décisionnaire. Pour un candidat, le recrutement par recommandation réside dans le fait de contacter une personne qu’elle connait, comme l’on dit de son niveau 1, pour toucher cet individu décisionnaire (généralement de niveau 2 ou 3). Pour lui, ce recrutement sera donc organisé autour de son propre réseau (il est donc important de l’entretenir tout au long de sa carrière), mais aussi du réseau de son réseau, qui se doit donc d’être au moins aussi qualitatif, et ensuite il doit pouvoir générer le mécanisme de recommandation auprès du décideur RH et/ ou opérationnel.

Une partie de ces derniers vont être capables de mettre leur crédibilité en jeu auprès de leurs propres réseaux pour introduire un candidat. Il est donc nécessaire d’identifier ces personnes : il s’agit bien souvent d’une proximité personnelle, professionnelle ou les deux, donc d’individus avec qui vous avez par exemple travaillé et qui vont pouvoir témoigner de vos qualités professionnelles et/ ou des interlocuteurs plus proches de vous, qui vont pouvoir édulcorer le tout pour vous présenter.

L’objectif principal est de comprendre quel est le réseau de votre réseau, c’est-à-dire qui connaît qui et qui est relié à telle ou telle entreprise. Il faut donc bien expliquer à votre réseau quelle est votre recherche et son urgence dans le temps (tout ceci avec un maximum de détails) afin que l’information puisse être portée auprès du réseau secondaire. Vous l’avez compris : le but est de bien spécifier le poste recherché auprès de son propre réseau et de bien faire comprendre à ses contacts vos compétences, mais aussi l’entreprise recherchée. Car aujourd’hui, on ne postule pas forcément à un poste mais à une société. C’est à ces conditions que votre contact vous fera signe et portera l’information auprès de son propre réseau.

Nous savons que les mises en relation se font tout naturellement lors de dîners en ville ou au cours de discussions de travail complètement informelles. Encore une fois, il s’agit de donner le maximum d’informations à votre contact pour que celui-ci puisse réagir très rapidement en communiquant par exemple, lors de ces rencontres, votre adresse email, vos coordonnées, votre profil sur les réseaux sociaux, à un individu. Encore une fois, c’est la condition pour que cette personne vous contacte le plus rapidement possible…

Questions, commentaires ou remerciements


Anonyme
25 juin 2017, 10h39
Vous devez être connecté pour poster un nouveau commentaire.