La candidature spontanée, comment s’y prendre ?



Inscrivez-vous ou connectez-vous pour voir le micro-cours
5:13

Résumé du micro-cours


Lorsque l’on recherche un emploi, la candidature spontanée répond à des règles spécifiques. Hymane Ben Aoun, fondatrice d’Aravati, cabinet de conseils en recrutement spécialisé dans les talents digitaux, vous indique comment l’optimiser au mieux pour réussir votre démarche.

Le 1er élément que vous devez comprendre lorsque vous envoyez une candidature spontanée, c’est que la personne qui la reçoit peut très bien la considérer comme un acte de pollution. Celle-ci arrive par courrier ou dans sa boîte email sans qu’elle ne vous ait rien demandé ! Pour contrer cet éventuel effet négatif, il faut toujours vous mettre à la place de votre interlocuteur et vous interroger : Comment vais-je réussir à l’intéresser ?, Qu’est-ce que je vais lui raconter ?, Pourquoi ma candidature impromptue serait-elle susceptible de retenir son attention ?...

Dans le cadre d’une candidature spontanée, il y a forcément deux types de personnes que vous allez contacter :

- Votre potentiel futur manager opérationnel. Il doit comprendre pourquoi vous lui adressez votre candidature, ce qui vous donne envie de le rejoindre ou de travailler avec lui… Ainsi, très rapidement dans votre email d’accompagnement par exemple, vous devez lui expliquer pourquoi vous postulez auprès de lui, ce que vous avez à lui apporter et enfin, pourquoi cette entreprise, ce poste ou ce projet, deviennent finalement votre projet.

- Le 2e cas de figure concerne la situation où vous ne savez pas auprès de quel opérationnel vous devez candidater. Vous pouvez alors identifier la personne qui s’occupe du recrutement dans la société, et très vite, de la même manière et pour ne pas être considéré comme une pollution, lui expliquer pourquoi vous lui écrivez, pourquoi vous pourriez être la bonne personne, ce que vous attendez d’elle, ce qui vous intéresse dans son entreprise (projet, développement, produits)…

Attention, vous vous devez d’être concret et pragmatique. Il ne s’agit pas de dire « Je postule dans votre société car j’ai entendu dire qu’elle paye bien ». Mettez plutôt en rapport ses produits avec vos compétences et la valeur ajoutée que vous pourriez lui apporter.

Dans la conclusion, mettez-vous en tête qu’il est essentiel de proposer une prochaine étape dans une lettre de motivation. Si vous avez envoyé votre candidature spontanée, c’est forcément qu’il y a un objectif : rencontrer quelqu’un, entrer dans un processus de recrutement… Terminez donc en émettant une échéance du type : « Je me permettrai de vous recontacter pour donner suite à ce courrier », ou « Je vous laisse prendre la mesure de mes compétences et de ce que je pourrais vous apporter et je vous téléphonerai pour tenter d’organiser une rencontre à votre convenance ». Soyez poli, mais direct ! Encore une fois, vous ne lancez pas « une bouteille à la mer en attendant que ça se passe ».

Avec tous ces conseils, vous aurez plus de chances de séduire la personne à qui vous avez écrit et vous ne serez plus considéré comme une source de pollution.

Questions, commentaires ou remerciements


Anonyme
21 août 2017, 21h35
Vous devez être connecté pour poster un nouveau commentaire.
marie dolores C.
7 août 2017, 15h07
court mais très clair. Merci
Répondre
SYLVIE B.
1 août 2017, 16h55
Très Utile pour des Candidatures
Répondre
Rabéa R.
1 août 2017, 10h37
Utile, merci.
Répondre
leila M.
31 juillet 2017, 21h28
court et efficace !
Répondre
Martine S.
31 juillet 2017, 12h44
Tres pointu..merci
Répondre
stephane M.
12 avril 2017, 15h02
didactique, professionnel, Merci
Répondre
Anthony B.
21 mars 2017, 14h51
Merci !
Répondre
sylvie F.
13 décembre 2016, 09h46
remerciements
Répondre
sylvie F.
13 décembre 2016, 09h45
souriante etre a l ecoute des personnes
Répondre