Développeurs : Comment réussir vos processus d'embauche ?



Inscrivez-vous ou connectez-vous pour voir le micro-cours
6:47

Résumé du micro-cours


Jonathan Azoulay est le fondateur de Urban Linker, cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers du digital en France à Paris, Lyon et Marseille et en Allemagne avec un bureau à Berlin. Dans ce micro-cours il explique aux développeurs comment réussir leurs processus d’embauche. Car dans cet univers, pour réussir les entretiens qui permettent d’être recruté, il existe quelques techniques bien spécifiques au poste de développeur qui méritent d’être mieux connues.

Il traite ainsi le sujet en quatre points :

- La préparation à l’entretien,

- L’entretien technique,

- L’entretien de personnalité,

- L’après entretien.

En ce qui concerne la préparation de l’entretien, c’est très simple. Sur le marché des développeurs il existe beaucoup d’offres. Vous devez donc déjà faire le tri pour ne pas vous retrouver en difficulté. Ainsi, le premier point que vous devez aborder et de vous demander quel type de structures choisir (start-up, PME ou grand compte ?). Ensuite vous devez réfléchir au type d’équipe que vous souhaitez intégrer. Il en existe à taille humaine, des plus grandes, des équipes dans les toutes petites start-up qui viennent de se monter où vous serez le seul développeur, ce qui demande une forte autonomie. Vous devez également réfléchir au type de mission : aller sur un projet from scratch va demander par exemple beaucoup de polyvalence et de réflexion. Ainsi, en définissant ces trois points, vous allez naturellement pouvoir faire un choix parmi toutes les offres qui sont proposées et trouver un job qui vous correspondra.

Vous devez également connaître votre valeur en terme de salaire sur le marché. Pour cela, consultez l’étude des salaires de Urban Linker qui permettra, selon votre expérience, d’y voir plus clair.

Pour l’entretien technique, la majorité des entreprises en réalisent quand elles souhaitent embaucher un développeur. Il existe deux cas. Le premier, l’entretien simple. Lorsque l’entretien est simple, le but n’est pas de vous piéger, de vous faire passer des heures dessus, l’objectif est simplement de savoir si vous allez pouvoir répondre simplement à une question. Donc, généralement, ce que conseille notre expert, c’est d’être back to basic, même si vous avez travaillé sur des projets très complexes. Revenez dans ce cas à des réponses toute simple sur des questions très simples. Car le recruteur veut savoir simplement si votre tête est bien faite, si votre code est logique et si vous allez être rigoureux vis-à-vis de cela. Dans le cas de tests techniques pointus et évolués, on va vous demander de structurer la rigueur de vos réponses. Ces tests là sont souvent faits uniquement pour vous déstabiliser. Il faut prendre conscience que la totalité des développeurs qui vont passer ce test éprouveront les mêmes difficultés et que celui qui réussira le mieux est celui qui gardera son calme, qui va pouvoir poser les choses de zéro et faire des propositions claires et cohérentes. C’est cela qui fera toute la différence. On reconnaît tout de suite dans les réponses d’un entretien technique difficile le candidat qui a stressé et celui qui est resté zen et qui a essayé de prendre le problème de bout en bout. Même s’il n’a pas trouvé la bonne réponse.

L’entretien de personnalité par définition n’est pas un test technique. On ne vous demande donc pas votre niveau en tant que développeur. Ici, on revient aux points basiques de la réussite d’un entretien : attitude positive, ouverture d’esprit, intérêt pour le projet… Dans ce type d’entretien, attention donc à ne pas vous évader tout le temps sur les sujets techniques. De même, ici le stress est votre ennemi. Soyez donc le plus naturel possible.

Pour l’après-entretien, Jonathan Azoulay vous conseille de réfléchir à votre entretien à froid pour analyser son déroulé, repenser aux atouts de l’entreprise, s’assurer de bien distinguer les côtés positifs comme les côtés négatifs. N’hésitez pas par la suite à envoyer un mail constructif pour montrer votre motivation pour le projet. Dans ce mail, vous pouvez même donner une petite analyse du projet ou des idées qui pourraient le faire avancer. Cela est toujours très bien vu et montre votre curiosité.

À propos de l'expert

Jonathan Azoulay
Fondateur de Urban Linker
Jonathan Azoulay est le fondateur et dirigeant du cabinet de recrutement Urban Linker, leader en France sur les métiers du numérique et présent en Allemagne depuis quelques mois. En 2014, Urban Linker a mené plus de 240 recrutements au succès, avec une équipe de 25 experts pour les plus grands pure players du numérique Français, les start-ups montantes et les agences digitales de renom (Blablacar, Le bon coin, Leetchi.com, Publicis…).
voir ses micro-cours >

Partager la vidéo

Questions, commentaires ou remerciements


Anonyme
12 décembre 2017, 01h48
Vous devez être connecté pour poster un nouveau commentaire.
martial A.
1 mai 2016, 08h14
Très bonne préparation, conseils ciblés et bien développés.
Répondre
Moegni I.
21 janvier 2016, 12h34
j'ai fait un stage de 5 mois et je n'ai pas recruté.
Comment je dois faire pour qu'on puisse me recruter?
Répondre